Autre

Beignets

Beignets


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Mettre la farine tamisée dans un bol. Faire un trou au milieu et ajouter les œufs frottés avec de la poudre de sel, le sucre préalablement mélangé avec du lait chaud (seulement 200 ml chauffer un peu sur le feu pour dissoudre le sucre, la température max. doit être de 37ºC quand on l'ajoute à la farine).

Dans un verre, nous mettons la levure sur laquelle nous mettons une cuillère à café de sucre et laissons reposer environ 10 minutes pour se liquéfier. Lorsqu'il s'est liquéfié, le dissoudre avec le lait restant et l'ajouter sur les composants dans le bol.

Ajouter la vanille, le zeste de citron ou l'orange et commencer à mélanger tous les ingrédients à la main. Lorsqu'elle est devenue une croûte homogène, on fait couler le beurre petit à petit et on pétrit à la main jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois du bol (environ 10 minutes). Couvrir le bol d'un torchon propre et laisser lever le gâteau environ 30 minutes. ou jusqu'à ce qu'il double de volume.

Lorsqu'il a levé, graisser le plan de travail avec de l'huile, étaler la coque avec le papier d'aluminium pour qu'elle ait une épaisseur d'env. 1cm. Coupez les beignets avec un verre ou la forme de biscuits d'un diamètre de 7-8 cm puis transférez-les sur une plaque ou tapissez-les sur le plan de travail et laissez-les lever pendant environ 30 minutes.

Quand ils ont doublé, faites-les frire dans de l'huile chaude puis sortez-les sur un essuie-tout pour absorber l'excès de graisse. nous les roulons dans du zagar granulé et les servons avec brio !



Commentaires:

  1. Shakakazahn

    L'excellente pensée

  2. Conlan

    la phrase brillante

  3. Trowbridge

    I will allow will not accept

  4. Warde

    Il y a quelques inconvénients supplémentaires

  5. Oji

    Un thème incomparable....

  6. Akizahn

    Kapets ! nous l'utilisons tous



Écrire un message